La vie sauvage texte d’Alain Saury

La vie sauvage texte d’Alain Saury

” N’oubliez pas que l’air et le soleil sont nos aliments essentiels, ainsi que le bon commerce avec nos semblables et la Nature.

Cueillez les racines le soir, les fleurs et les fruits le matin.

Sachez que de la terre monte un aliment essentiel : le courant tellurique, et que du ciel tombe un aliment essentiel : le courant cosmique.

Cueillez sans arracher branches ou racines (sauf nécessité nutritionnelle ou médicinale) afin que tout repousse.

N’arrachez qu’une seule feuille à chaque salade : vous la blesserez , certes, mais elle vivra toute sa vie et montera en graines en vous nourrissant longtemps.

N’épluchez jamais les racines et les fruits : brossez-les.

Mâchez les aliments longuement, lentement-en évitant de mélanger les aliments les uns avec les autres-afin d’être plus tôt et plus justement nourri, afin de devenir économe, et par cela même généreux, afin que tous aient à manger.

Mastiquez les trognons des fruits qui en sont nantis, car les principes énergétiques alimentaires(glucides,protides,lipides)sont contenus dans les pépins.

Sucez longtemps les noyaux des fruits (ainsi font instinctivement les enfants) : ils contiennent en puissance tout un arbre et leur force magnétique vous nourrira essentiellement.

Réapprenez à vivre, respectez tout ce qui vous entoure”

Alain Saury, tiré de son livre : Le manuel de la vie sauvage